Il existe une métaphysique des lieux de notre aventure existentielle.Si, depuis fort longtemps je ne le savais pas  mon séjour dans les Hauts de Verthamont me l’aurait révélé au mois de juin 2007.

Venu à Limoges, en invité de la Bibliothèque  Multimédia, en écrivain Haïtien de la Francophonie, la responsable du pôle Francophone, Chantal S.de Grandpré, plutôt que de me mettre à l’hôtel m’a fait loger chez Alain Privat, heureux propriétaire des chambres d’hôtes qui portent le nom romantique des Hauts de Verthamont.

J’ai passé ici quelques jours à commenter pour la médiathèque un ensemble de photographies appelées à faire parties du Fonds littéraire (autobiographique) qui prendra mon nom d’artiste franco-haïtien.

Sous ce toit hospitalier, dans la lumière du paysage limousin qui m’environne, dans l’amitié étincelante d’atomes crochus d’Alain Privat, j’ai pris une  conscience plus aigüe que jamais, du fait poétique qui m’aura évité de manquer ce mois de juin (peut-être unique) de toute ma vie.

Aujourd’hui la tendresse des poètes

voyage en baleine bleue autour du monde

aidez-nous  à sauver cette espèce en voie de disparition

René DEPESTRE Prix Renaudot

LIENS  

http://jacbayle.club.fr/livres/Femmes/Depestre.html

http://www.bm-limoges.fr/espace-auteur/depestre/auteur-biographie.php?PHPSESSID=85d13473a220fec362ea8f971e42be69

Les Hauts de Verthamont le 9 juin 2007

Les Hauts de Verthamont

Réservation Tel 06/63/68/13/59